AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Je me dois de rester anonyme {William}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je me dois de rester anonyme {William}   Ven 2 Déc - 21:04

7h30; mon réveil se met à sonner. Sans que je m'en rende compte je balança l'objet à l'autre bout de la pièce. Seulement ce que je me rendis compte trop tard, c'est que mon réveil n'était autre que mon téléphone. Je n'avais pas encore eu le temps de récupérer mon réveil ! Mon téléphone embrassa le mur, ce qui ne lui fit pas le plus grand bien à vrai dire. Oui, le mur 01, le téléphone 00 !! Une fois remise de mes émotions, après avoir remonté mon téléphone, après avoir pris une bonne douche, je m'habilla de manière à ce que les yeux soient rivés sur moi. Non pas que ce soit une habitude, mais j'aimais bien qu'on me remarque. J'essayais d'être dans des couleurs vives, et la façon dont je m'habillais resté très classe. Une fois prête à sortir, je pris mon sac de cours, et je pris le soin de mettre un manteau. Oui l'hiver allait être rude cette année. Je grelottais en sortant dans le couloir. Comment peut on ne pas mettre le chauffage avec un temps pareil ! Je me rendais doucement à mon premier cours de la journée, et non le moindre; celui de journalisme. C'était le cours qui me passionnait le plus, et à vrai dire le professeur me passionnait également. J'aimais toujours ce qui était indésirable je sais, mais lui, c'était le fruit défendu. Il était si sexy, si gentil, si abordable. J'ai toujours eu l'impression qu'il pourrait faire partie de ma vie. Bon évidemment, je ne suis qu'une gamine à ses yeux, mais je serais plus que ça. Je me devais d'être plus que ça. Cela faisait un moment que je lui glissais des petits mots anonyme dans son sac, dans sa veste, sous la porte de la classe. J'avais pris cette habitude, et je savais comment m'y prendre. A vrai dire je me trouvais douée ! Ce matin, je me sentais lasse, j'étais surement fatiguée de ma nuit. Le cours fut dur à suivre, mais je me devais de rester en forme pour le petit mot que je lui avait fait. Je lui avais écrit sur un petit papier. L'amour sera t'il plus fort que la raison. Mon amour pour vous, sera t'il plus fort que tout. Je me demande parfois si c'est raisonnable, mais quand je vous vois, je ne peux m’empêcher de penser à vous. Je m'étais dit que ce matin je le déposerais discrètement sur un de ses livres. J'avais demandé à ma camarade de classe de le retenir un petit moment, le temps pour moi de déposer le mot et de partir rapidement. Je voulais rester anonyme, mais j'avais tellement envie qu'il sache qui je suis, et ce que je pourrais faire pour lui. Ma camarade fut son boulot à la perfection, mais je vu qu'il été pressé, je devais me dépêcher. En plus il regardais souvent son bureau, il ne le quittait pas du regard. Il leva un instant les yeux au ciel et j'y déposa mon mot, je repartis vers la sortie mais en voulant sortir rapidement je me pris ma camarade en pleine face. Que j'étais pas douée..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   Ven 2 Déc - 22:02

Le jour se levait à peine et pourtant Will était déjà réveillé. Il essayait d'arrêter de prendre des somnifères mais il devait se rendre à l'évidence, il en avait vraiment besoin pour réussir à dormir sereinement. Le jeune homme avait des poches sous les yeux, une barbe de trois jours mais il n'en était pas moins séduisant. Une chose qui l'énervait un peu. Tout ce qu'il voulait, c'était d'être invisible, que personne ne le remarque pour qu'il puisse ainsi continuer sa petite existence misérable. Il alla se doucher puis bu une tasse de café accompagnée d'une cigarette pour se remettre en forme avant sa journée de travail. Il se fichait des apparences, mais devant ses classes, il était un professeur respecté et aimé et Will ne voulait pas salir son image face aux jeunes âmes qui l'écoutaient si attentivement. Après tout, il était comme un modèle pour eux. Ce qui n'était pas normal de son point de vu. Le professeur mit une cravate à la va-vite sur sa chemise recouverte d'un veston modeste et partit.
Dans la voiture, une voix de publicité pour des canapés disait : "Vous aussi, vous pouvez trouver votre bonheur !" Il coupa la radio d'un geste brusque. Le bonheur n'était plus pour lui.
Quand il entra dans sa classe, quelques élèves se trouvaient déjà postés à leur place, ces jeunes débordaient de motivation. Il inscrivit au tableau le sujet traité du cours et attendit que l'heure sonne avant de commencer. Tel un bon professeur, il enseignait, écoutait et aidait ses étudiants. Souriant et toujours laissant paraitre une bonne humeur, Will cachait bien ses défauts, sa vie.
Le cours se terminait, William rangeait un peu son bureau afin d'aller dans la salle des professeurs, boire au moins deux tasses de cafés et fumer quand il fut interrompu par une de ses élèves qui voulait discuter de son devoir. Le jeune homme ré-expliqua les consignes en plus détaillées, essayant de bien faire comprendre l'élève, quand ce fut le cas elle se dirigea enfin vers la porte. Will ramassa ses dernières affaires qui comportait un élément inidentifié pour le moment qu'il rangeait dans une sacoche quand il entendit une sorte de collision. Quand il releva les yeux, il vit une autre élève se frotter la tête, apparemment venait-elle de foncer dans sa camarade de classe. Le professeur se dirigea vers elle, Calypso si sa mémoire était bonne.

- Vous allez bien ?

Il lui frola l'épaule pour argumenté son inquiétude, l'autre fille semblait avoir déjà filée. Au moins une qui s'en tire à bon compte pensa t-il. La demoiselle était une élève sympathique et n'ayant aucun mauvais point à son cours, il se devait de se montrer aimable. De retour derrière son bureau, il ramassa sa sacoche, fit quelques pas en souriant légèrement à l'étudiante quand il remarqua que l'un de ses papiers plana jusqu'au sol. Il se baissa pour le ramasser et vu que ce n'était pas son écriture. Il comprit alors que c'était encore un petit mot d'une jeune fille, il le lu rapidement. Will ne pu s'empêcher d'esquiver un sourire face à tant de niaiserie. Il n'avait plus l'habitude de ce genre de chose mais ce sentait tout de même flatté, même s'il n'y prêtait pas grande attention. Il le chiffonna en le mettant en poche, il préférait ne pas jeter ce genre de chose dans la poubelle de sa classe.

- Vous avez besoin que je vous conduise à l'infirmerie mademoiselle Waldorf ?

Espérant qu'elle déclinerait pour pouvoir ainsi retrouner à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   Ven 2 Déc - 22:24

Non mais franchement elle pouvait pas se sortir de la cette gourde. Oui bon d'accord, j'étais méchante car j'avais raté ma sortie. A vrai dire celle là était d'une pure beauté. Je savais que le professeur viendrait me demander si ça allait. Je commençais à connaître la gentillesse de cette personne. C'était quelqu'un de bien, et je m'étonnais de n'avoir jamais vu personne avec lui. Il devait être quelqu'un de solitaire. Du moins secrètement j’espérais qu'il était totalement libre, même si je me doutais bien qu'une relation avec un professeur était interdite. En dehors de l'université, personne ne pourrait m'empêcher d'être avec cette personne.

Il me parlait, me demandait si j'allais bien. Mon cœur sauta si fort dans ma poitrine que je du ouvrir la bouche pour souffler correctement. Il se mit également à me frôler l'épaule, une attention qui me fit sursauter, et déclencha quelque frissons. "Oui, ça va merci M. Marshall". J'étais une fille polie, et j'aimais bien le montrer aux gens à vrai dire. Je devais vraiment pas être normale, enfin bon qui est normal de nos jours ? Personne, réellement en tout cas. J'avais le regard vers le sol, mais en coin je regardais ce qu'il faisait. Il avait souri, mais avait chiffonné mon papier ! Je ne comprenais pas, il ne lui faisais pas plaisir ? A tout les coups, il n'aimait pas ce genre de gamineries. Mais avais-je vraiment le choix, est-ce que je pouvais lui dire que je l'aimais en face ? Je ne le pouvais pas, et je ne le devais pas. Je devais être l'élève et lui le professeur. Normalement, rien ne devrait changer. Mais peut on modifier nos sentiments pour la raison ! Je ne pense pas. Il recommença à me parler. Il voulait m'emmener à l'infirmerie. Pourquoi pas ? Mais à quoi bon, je n'avais rien. J'aurais pu en profiter pour être avec lui, mais ça m'aurait mené à quoi au final, à rien, à mon cœur qui se déchire surement."Je pense pas avoir besoin qu'on m'y accompagne. Je trouverais le chemin toute seule. Mais merci quand même, et à tout à l'heure à votre cours." Oui j'avais décliné son aide, mais cela me permettait de refaire un mot pour mettre un terme à cette mascarade. Je lui devais d'arrêter ce manège. Et si l'administration l'apprenait ? Et si il avait des problèmes à cause de moi, et si c'était moi qui me faisait renvoyer.. Je n'avais pas le droit de m'infliger ça, à lui non plus d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   Sam 3 Déc - 1:50

La jeune fille déclina la proposition du professeur, ce qui l'arrangea bien entendu.
Will regarda l'heure qu'indiquait sa montre, il venait de perdre cinq bonnes minutes mais il ne se laissa pas envahir par l'égoïsme, il devait être normal pour lui de prendre le temps pour n'importe quel élève. Le professeur se demandait tout de même si celle-ci allait vraiment bien étant donné qu'elle restait planté là. Monsieur M. l'encouragea à sortir de la classe avec lui en lui faisant signe d'avancer et puis referma la porte.

- Oui, à tantôt mademoiselle Waldorf.

William se sentait quelque peu bête étant donné que l'infirmerie n'était pas très loin du lieu où lui même se rendait, mais de toute façon, il n'avait pas de temps à perdre. Il s'excusa et avança d'un pas rapide. Le prochain cours avait lieu dans moins d'une heure, il savait qu'il avait le temps mais étrangement, il n'aimait pas la scène qui venait de se produire. "Elle est quand même bizard cette fille ..."
La café était vraiment mauvais ici, mais il devait s'y faire. Se collant à la fenêtre pour dégager la fumée toxique de ses poumons et ne pas déranger les autres professeurs, William regardait la foule d'élève se déplacer en masse, riant aux éclats sur le campus. Il avait été comme ça un jour. Parlant de tout et de rien avec ses collègues, Will pensait qu'il lui fallait racheter un peu d'herbe, peut-être qu'il saurait se passer de somnifères avec ça.
Les quelques professeurs restant partirent, laissant Will seul. Il se coucha dans le canapé et ferma les yeux quelques instants tout en terminant une cigarette. Évidemment, quand il les rouvrit, les cours avaient débutés il y a bien dix minutes. Le voila encore en train de se dépêcher pour rejoindre sa classe qui l'attendait au grand complet. Il avait les yeux rougis, la trace du coussin peut-être encore visible mais malgré cela il sourit aux étudiants.

- Me voila.

William reprit là où il en était resté toute à l'heure, vit que l'étudiante de tantôt était à sa place. Il lui fit un bref signe de tête sans même savoir pourquoi et tout redevint à la normal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   Sam 3 Déc - 2:14

Il ne me tardait qu'une chose, son prochain cours. J'en été rendue pathétique. Qu'est ce que cela m'apportait ? Où tout ça, allait m'emmener ? Je pris la liberté de m'installer sur un banc, dans le couloir. Entre ses deux cours, j'avais une pause; j'en profitais donc pour reprendre mes notes et les réviser un peu. J'étais une élève très sérieuse, j'avais beaucoup d'ambitions, et pour cela il me fallait travailler dur. Je pris un moment également pour écrire un message à William. Je déchira un morceau de papier de mon cahier, et nota rapidement. Je ne peux plus vous faire subir tout ça. A cause de moi vous pourriez avoir des problèmes. Je vous respecte trop, pour vous harceler ainsi. Je m'excuse encore pour tout ces mots que je vous ai laissés. Je n'aimais pas le fait de savoir qu'il puisse avoir des problèmes. Il était un des meilleurs professeurs de cette université, et en plus de ça il enseignait ma matière principale. Je regarda rapidement ma montre, et vu qu'il était presque l'heure. Je voulais arriver en avance, pour glisser ce mot dans le tiroir de son bureau. Je savais qu'à un moment ou un autre, il regarderais dedans. Je m'étais habitué à regarder chacun de ses mouvements, ses actions. Etait -je devenue une folle, une psychopathe ? J'en avais bien peur, pourquoi j'en étais arrivé là. Je ne me reconnaissais plus, c'est vrai que j'aimais obtenir l'impossible, mais pas de là à enfreindre certaines règles.. Je m'installa rapidement à ma place habituelle, et attendis le retour de M. Marshall. Il était en retard, de pas beaucoup, mais ce n'était pas dans ses habitudes. Il arriva tout sourire, mais on voyait bien qu'il était fatigué. Serait-il malheureux ? Aurait-il des problèmes personnels importants.. Et voilà je recommençais, c'est insupportable de toujours s'en faire pour une personne alors qu'on ne devrait pas. Quand il commença son cours, il fit un signe de la tête vers moi. J'étais très surprise, mais je souris en retour.

Une fois le cours terminé, je m’avança vers lui. Il avait lu le mot pendant le cours, et je mourrais d'envie de savoir ce qu'il pensait. Mais j'avais besoin d'un avis professionnel avant tout."Excusez moi de vous déranger M. Marshall, mais j'aimerais que vous reveniez sur mon évaluation pratique du mois dernier. Je trouve que la note est basse, c'est mon avis personnel je sais, mais je pensais avoir fait un rapport très bon !" Ma phrase ne rimait pas à grand chose à vrai dire. En fait je crois que mon subconscient voulait simplement entendre sa voix de plus près encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   Dim 4 Déc - 1:25

Les yeux étaient tous rivés sur William, pourtant celui-ci n'était pas particulièrement motivant pour l'heure. Il y avait un gros manque de caféine dans ses veines et il le ressentait un peu trop. Le cours se déroula normalement, et plutôt lentement aussi. Pour pouvoir se reposer un peu, William demanda d'ouvrir leur livre sur les sources journalistiques. Les élèves étaient plongés dans leur lecture, le jeune professeur pouvait s'accorder ainsi un moment de répit. Il ouvrit son propre bouquin et parcouru d'un oeil distrait le chapitre sur lequel il devrait débattre après avec les étudiants. Quand cela fut fait, il déposa délicatement la tête entre ses mains, juste un brève instant. Les maux arrivaient. D'un geste discret afin de ne pas déranger les élèves, Will ouvra le tiroir de son bureau pour y chercher des médicaments. Il les trouvèrent, ainsi qu'un bout de papier qui n'était pas de lui. William prit d'abord deux comprimés avec une gorgée d'eau et ramassa le papier qu'il déplia.
"Je ne peux plus vous faire subir tout ça. A cause de moi vous pourriez avoir des problèmes. Je vous respecte trop, pour vous harceler ainsi. Je m'excuse encore pour tout ces mots que je vous ai laissés."
Hé bien, deux mots dans la même journée, en si peu de temps, c'est vrai que cela devenait du harcèlement. La chose était donc sans doute réglée, ce qui n'était pas mal. Mais pour combien de temps ? Tenant toujours le petit papier dans la main, il jeta un regard sur l'ensemble de la classe, cherchant peut-être une âme curieuse mais tout sembla normal. William le déposa sur une pile de feuille, l'oubliant presque aussitôt.
L'heure allait bientôt sonner, mais Will décida tout de même d'interroger quelques élèves sur le chapitre du livre, histoire de voir si tout le monde avait bien lu au moins les grandes lignes. Le résultat fut concluant, comme toujours. À croire qu'il n'existait plus de mauvais élèves.
La classe sorti en troupeau plutôt discipliné par la porte étroite, le professeur allait faire de même mais la jeune fille de tout à l'heure vint à sa rencontre. Heureusement que les médicaments agissaient rapidement.

- Attendez une minute.

William chercha dans sa paperasse le-dit rapport, dans la foulé, le petit mot oublié se glissa sur le sol, juste au pied de Calypso mais Will ne vit rien, perdu dans ses recherches.

- Ha oui, le voila. Hé bien, 15//20, ce n'est pas ce que j'appelle une note basse mais voyons comment vous avez eu cette note.

William s'assit à moitié sur le bureau, lisant le rapport.

- Oui, donc en fait, je vous ai mis cette note parce que vous n'avez pas assez approfondis les détails. Le tout est un peu flou, mais cela reste un très bon rédigé.

Le professeur lui montra les aspects négatifs du rapport, bien que cela ne lui paraissait pas fortement utile mais si cela pouvait aider son élève à s'améliorer, pourquoi pas ? Lui aussi était passé par là après tout.

- Voila, j'espère que cela vous aura aidé à comprendre. Vous avez d'autres questions ? Et votre tête, elle se porte mieux ?

William se redressa, sourit et attendit le signal de la jeune fille. Celui qui lui dirait qu'il pourrait s'en aller, ou le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   Dim 4 Déc - 23:59

J'écoutais doucement ce que le professeur m'expliquait. J'avais la tête ailleurs, à vrai dire je m'en fichais un peu de ce rapport, j'avais eu une bonne note et ça me suffisait. Il fallait simplement que je lui parle, comme ça. Je vis le papier frissonné, que je lui avait donné, tomber à mes pieds. Je n'écoutais plus vraiment, j'étais concentrée sur ce mot. Qu'en avait-il pensé ? Mes pensées étaient trop encombrées pour le moments. Je ramassa le papier, William ne remarqua même pas que je me fus baissée un instant. Je tendis le papier vers lui. "Oui merci M. Marshall. Ma tête se porte bien également. Je me trompe peut être mais ceci vous appartient non ?" J'avais ce sourire ravageur sur les lèvres. Celui d'une personne contente d'elle. Je pouvais, j'avais le pouvoir. Même si je ne devais rien dire, j'en mourrais d'envie. A ce moment précis j'avais tellement envie de déposer mes lèvres sur les siennes. Cette pensée commença à devenir plus insistante, comme si elle ne voulait pas partir. En même temps qui voudrait laisser s'en aller une si belle sensation. Encore faudrait-il qu'elle soit réelle."Je suppose que vous allez le jeter ?". Qu'est ce qui m'arrivait, je n'étais plus moi même ce n'était pas possible. J'avais envie de me gifler franchement. Si après ça, en me voyant rester pour rien, et en souriant comme cela, il ne devinait pas que c'était moi, je serais déçue de mon professeur. Il fallait que je parte tout de suite. Je pris le chemin de la porte, mon sac sur l'épaule, un dernier regard vers le professeur. "Au revoir M. Marshall, à demain." Et doucement je pris la direction de mon prochain cours. Je n'avais pas tellement envie d'y aller, mais avait-je le choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me dois de rester anonyme {William}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me dois de rester anonyme {William}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: