AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ♥ If we ever meet again...[pv Nikolaï Clarkson]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ♥ If we ever meet again...[pv Nikolaï Clarkson]   Ven 11 Nov - 21:10

Passion s'était levée d'un mauvais pied. Un peu comme tous les jours d'ailleurs. Un air blasé, pour commencer une journée qui n'avait pas grand intêret. Et pourtant, depuis quelques semaines, sa vie en avait un qui surgissait de nulle part. Elle ne savait pas pourquoi ce garçon qui était censé juste coucher avec elle et c'est tout, s'entêtait à vouloir s'attacher. Passion n'avait pas besoin de ça. C'était déjà assez compliqué avec Alexandre. D'ailleurs, ce dernier semblait très heureux dans sa vie de couple. Même si dernièrement, Passion avait appris q'il y avait de l'eau dans le gaz....une situation PLUS que bénéfique pour la jeune femme. Elle savait qu'elle avait un pouvoir indéniable sur son ex-futur meilleur ami. Mais ses yeux d'amoureux invétéré la rendait horriblement jalouse. Ca la démangeait de l'intérieur, et elle donnerait tout pour supprimer cette petite peste de blonde. Passion n'avait pas dit son dernier mot même si elle sentait que la situation était plus que compliquée.

Elle réfléchissait tout en se coiffant dans sa petite salle de bains. Elle réfléchissait au moyen qu'elle allait développer aujourd'hui pour approcher Alexandre ou faire du mal à Jamie. Peut-être aller voir son meilleur ami qui rêve de lui déclarer sa flamme. Imbécile....être amoureux dans un seul sens ne t'amène rien de bon, abandonne tout de suite. Elle sortit de la salle d'eau et se regarda dans le miroir à l'entrée. Tout d'abord, elle prit un air fier et hautain, avec un petit sourire malicieux, en bref, l'air qu'elle prend toujours. Mais en l'espace de deux secondes, elle se mit à voir quelqu'un d'autre. Une autre femme avait apparu. Elle avait les yeux emplis de larmes et aucun sourire ne venait adoucir ses lèvres. Cette femme, c'était toujours Passion, mais celle que personne ne connaît et celle qui ne doit jamais être découverte. Elle recula tout en fixant son reflet et tomba assise sur son lit. Les genoux en-dedans, la tête baissée, et le regard vide, elle se sentit bien seule.

Qui pouvait t-elle bien avoir autour d'elle ? Alexandre ? Sa première réaction serait de le gifler, ensuite de lui crier dessus puis de le prendre dans ses bras et ne plus vouloir le lâcher. Ce serait trop d'émotions d'un coup.
Et il y a bien Nikolaï...mais il est hors de question que Passion s'attache. Ca fait trop mal, ça détruit et de plus ça ne se répare pas. Elle ne savait pas pourquoi, mais vraiment pas pourquoi elle le voulait absolument à côté d'elle à ce moment précis. Il n'était qu'un homme avec qui elle passait du bon temps, et c'est....tout ? Justement....la question devenait de plus en plus conséquente. Plusieurs fois, elle avait eu des accrochages avec lui, parfois même violents mais elle savait qu'il était plus que ça. Mais elle ne voulait pas l'admettre. Après une vague réfléxion, elle essuya ses larmes rapidement, se remaquilla et reprit juste avant de sortir son sourire malicieux. C'était comme tel qu'il fallait la voir.

Passion était décidée à ne plus être seule. Justement, elle avait un trou dans son emploi du temps. Sans trop savoir comment, ses pieds la conduisirent chez les Zeta Beta Tau. Il fallait qu'elle le voie. Elle ne sait pas comment il régira en la voyant là, surtout si c'est pour lui parler d'Alexandre, encore une fois, ce qui met le jeune homme dans un état qui conduit souvent à la dispute. Il était encore en cours pour quelques minutes; Passion s'installa donc dans la salle commune et attendit le jeune homme, en redoutant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♥ If we ever meet again...[pv Nikolaï Clarkson]   Lun 14 Nov - 22:20

En me levant ce matin là, je n’avais jamais imaginé que ma matinée allait se dégrader, au fur et à mesure que le temps passait. Pour commencer, je m’étais réveillé en retard ; j’avais donc dû me hâter, chose que je détestais faire le matin. Alors que je me rendais à l’université, j’avais reçu un appel de mon père, pour m’annoncer qu’il partait pendant quelques semaines en Russie, avec ma mère. J’avais clairement perçu son ton inquiet, sa voix légèrement tremblante. Il savait que je n’appréciais pas leurs allers et retours dans mon pays natal, vu les souvenirs que j’en avais. Pendant longtemps, mes parents m’avaient proposé de repartir avec eux, mais j’avais toujours refusé, tétanisé à l’idée d’arpenter à nouveaux les ruelles de ma jeunesse. Après quelques minutes au téléphone, j’avais raccroché, parce que je venais d’arriver (en retard, soit dit en passant) à l’université. Je m’étais dépêché de rejoindre l’amphithéâtre dans lequel j’avais court. Et voilà, c’était parti pour deux heures d’étude de la politique Anglaise.

Peu absorbé par le court, que je trouvais soporifique, j’ai pianoté sur mon Blackberry, à la recherche d’une éventuelle âme charitable qui accepterait de passer le reste de la journée avec moi. J’avais bien sur pensé à Lou, mais elle m’avait dit être occupée. Mon regard s’arrêta un instant sur le nom de Passion, mais je me suis vite repris, faisant à nouveau défiler les noms. Hors de question que je lui demande, à elle : j’avais envie de passer une bonne journée, et non pas de me prendre la tête pour des conneries. La dernière fois que nous nous étions vus, les choses avaient tourné court : elle avait voulu me parler de son ex petit ami, Alexandre, et j’avais refusé. S’en était suivi une bonne grosse dispute, agrémentée de quelques noms d’oiseaux bien choisis. Autrement dit, nous ne nous étions pas franchement quittés en bons termes, et il était hors de question que je fasse le premier pas vers elle.

La sonnerie se manifesta, et j’ai rangé mes cours. Autour de moi, les élèves s’agitaient, parlaient, et riaient. Rapidement, une migraine vint me menacer. J’ai donc accéléré le mouvement, puis je suis sorti et me suis dirigé vers le bâtiment de la confrérie de zeta beta tau. Techniquement, je n’avais rien à faire là-bas, étant donné que je ne vivais pas sur le campus. Mais parfois, il arrivait que j’aille me détendre dans leur salle commune, ou que j’aille travailler avec quelques uns des autres élèves. Je n’étais pas le genre de mec à avoir des milliers d’amis, bien au contraire. Peu sociable, j’étais néanmoins loyal à ceux qui composaient ma confrérie. Un peu d’entraide ne faisait jamais de mal.

J’ai poussé la porte du bâtiment réservé aux Zeta beta tau, puis je me suis faufilé à l’intérieur de la salle commune. Il n’y avait personne. Enfin ça, c’est ce que j’avais déduit du silence qui régnait. En réalité, il y avait bel et bien quelqu’un, assis sur le canapé. Très précisément la fille, cette fameuse fille que je n’avais pas eu envie de voir, quelques minutes plus tôt. Passion. J’ai soupiré. Tant pis, il faudrait que je prenne sur moi. Je me suis dirigé vers le canapé, avant de m’asseoir en face d’elle. Petit moment de silence, à la fois gênant et reposant.

« Qu’est-ce qui t’amènes ici ? » Demandais-je en fronçant les sourcils, alors que je suspectais déjà la raison de sa venue. Accueil froid et distant, pour qu’elle comprenne que la voir n’était pas dans mes intentions. J’avais déjà été plus agréable, mais dernièrement, les choses s’étaient enchaînées trop vite, et je ne supportais plus qu’elle passe sa vie à me parler d’un ex, qui, elle le savait très bien, ne reviendra pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
♥ If we ever meet again...[pv Nikolaï Clarkson]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: