AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Mer 9 Nov - 4:42





Aujourd’hui, Caleb s’était réfugié de la jeune population pour être seul. Son côté solitaire s’était révélé tenace. Cela arrivait parfois comme ça, sans prévenir. Il avait décidé d’aller à la bibliothèque, celle de Central Campus, Moffitt Undergraduate Library. C’était la plus petite bibliothèque du campus mais c’était un des endroits préférés de Caleb. Pour lui, ce n’avait pas besoin d’être grand, du moment qu’il y avait des livres cela lui convenait parfaitement. Il n’y avait que des livres classiques ici, donc un endroit peu fréquenté par les étudiants, qui eux lisaient des bouquins un peu plus modernes. Caleb disait qu’ils faisaient une grosse erreur, il fallait lire de tout pour le jeune homme. Chaque époque représente un style d’écriture différent, une histoire différente, c’était de la culture. Le livre qu’il était en train de lire s’appelait « Les hauts du hurlement » un livre qu’il lisait à chaque Noël, c’était son livre préféré. Etant petit, la lecture lui avait permit de s’évader de son monde actuel, si néfaste et nocif pour lui. Il pouvait ainsi s’imaginer à la place du héros, pour ressentir et vivre même pour un cours instant un moment de gloire, cette gloire qu’il pourrait honorer sans s’en lasser. Les livres faisaient partis de sa vie. Caleb avait un rituel pour chaque livre qu’il ouvrait, qu’il soit neuf ou vieux, il préférait quand le bouquin était assez âgé ; ce qu’il aimait faire, c’était d’ouvrir le livre à n’importe quel page et de sentir, toucher les pages. L’odeur ancienne enivrait ses narines sensibles et délicates, cela lui rappelait plein de souvenirs, réels ou fictifs. La plupart des gens qu’il le voyait faire ce rituel, le regardait bizarrement, mais lui, à ce moment là, il s’en moquait complètement. Il ne pouvait faire aucune exception, ils y passaient tous. Après tout, chaque personne avait des actes, des rituels et des habitudes différentes.
Caleb était bien installé dans son fauteuil neuf en cuir, il était neuf car peu de personne y rentrait dans cette bibliothèque donc le cuir n’avait pas été trop usé auparavant. Il s’était pris du thé avec différents gâteaux, son sac était garni de brownies, cookies, vous l’avez remarqué sans doute, ses pêchés mignons sont le chocolat et le thé. Si le jeune homme avait autant de nourriture, cela signifiait qu’il n’était pas près de partir de la bibliothèque. Ce qui est bien à l’université c’est qu’on peut rester très tard à la bibliothèque, pour lui ou étudier. Ses devoirs étaient déjà à l’avance, à part Jamie, le jeune homme se consacrait à ses études, il avait deux buts dans la vie, réussir ses études avant tout et avoir Jamie même s’il fallait attendre.
Il buvait son thé chaud à la bergamote, un thé fort pour rester en forme, revigorant, rien de mieux pour ceux qui n’aiment pas le café comme Caleb, quand soudain, quelqu’un le fit sursauter. Il ne s’attendait pas à avoir de la visite. Or quand il se retourna pour parler à son futur interlocuteur d’une façon sèche pour faire comprendre que ce n’était pas le moment, il se résigna à parler car il était tombé sur une personne important à ses yeux. Justement en parlant du loup…




Dernière édition par Caleb E. Anderson le Ven 11 Nov - 4:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Mer 9 Nov - 13:10

Caleb & Jamie
« (c) Lemon.Incest»



    Jamie dévala les escaliers, et ne manqua pas de se casser la figure. Elle était affreusement en retard pour son cours. D’habitude, ce genre de pépins ne lui arrivait jamais. Elle qui était toujours à l'heure pour tout ces cours, c'était bien la première fois qu'elle était en train de courir pour ne pas en louper un. Il lui restait encore cinq marches avant d'arriver en bas de l'escalier. La jeune femme agrippa alors la rampe, et sauta les dernières marches. Heureusement qu'elle avait opté pour des ballerines aujourd'hui, sinon elle aurait surement bousillé les talons de ses bottes ! Et puis maladroite comme elle est, elle ne se serait jamais permis de faire une chose comme ça. Jamie avait encore son croissant dans la bouche. Elle n'avait pas le temps de s'arrêter pour le manger, sinon elle était cuite comme un poulet rôti. Elle couru alors à travers le hall de Berkeley, avant de fini sa course devant un autre escalier. Décidément, cette université était bien trop grande pour ses petites jambes. Elle n'arrivait toujours pas à comprendre pourquoi son réveil n'avait pas sonné. En plus, sa soeur jumelle Buffy n'avait même pas pris le temps de la réveiller. Elle n'oublierait pas de lui toucher deux mots dès qu'elle l'a verrait.

    Toute essoufflée, la jeune étudiante arriva enfin devant sa salle de cours. Mais elle était déjà fermée, ce qui signifiait que le cours avait commencé. Elle jeta un regard sur sa montre, et fut découragée. Elle avait trois quart d'heure de retard, ce qui signifiait que son professeur ne voudrait jamais la laissé rentrer pour assister à la fin du cours. Il fallait qu'elle arrive en retard au seul cours qui ne fallait pas ! Avec n'importe quel autre cours, elle aurait put se permettre d'entrer. Mais surement pas avec lui. oh non surement pas ... Découragée, elle jeta furieusement son sac sur le côté, s'agenouilla et entreprit de terminer son croissant. Son ventre cirait famine, et ce n'est pas ce pauvre croissant tout en miette qui allait le combler. La jeune blondinette prit alors son portable, et envoya un message à Buffy. Elle ne mâcha pas ses mots. Mais pour le coup, elle en renvoya un tout de suite après, s'excusant. Après tout, Jamie n'était pas le genre de filles à en vouloir à ses proches pour si peu. Et encore moins quand ce n'était pas leur fautes.

    La jeune femme réfléchit quelques instants. Elle n'avait pas envie de se retaper tout le chemin inverse pour retourner chez les Kappa Kappa Gamma. Mais comme elle n'avait pas cours avant trois bonnes heures, elle hésita. Puis finalement, d'une manière très irréfléchi et spontané, elle se leva et partit en direction du centre de l'université. Elle savait déjà ce qu'elle allait faire, et où elle allait aller. Le seul endroit au monde où elle pourrait s'en vouloir à mort sans que personne ne l'entende. Tout simplement car personne ne s'y rendait jamais. Traînant des pieds, Jamie faisait une drôle de tête. Ce n'était pas la fin du monde de louper un cours, et pourtant elle s'en voulait. Si elle avait choisi ce cursus, ce n'était surement pas pour laisser tomber au bout de quelques mois de travail. Alors pour se faire pardonner, elle comptait étudier un roman qu'elle avait en devoir. Elle devrait faire une thèse à la fin de l'année sur l'intégralité du livre. Elle avait déjà commencé à le lire, mais elle était encore loin du but. Ces trois heures lui permettraient d'enfin rattrapé son retard.

    Une fois arrivée, elle fut contente de soulager que personne ne se trouvait à la Moffitt Undergraduate Library. Ce ne fus pas une surprise de toute manière, car personne ne s'y rendait jamais alors ... Cherchant son livre dans les allées de la petite bibliothèque de Berkeley, elle trouva ce qu'elle cherchait assez rapidement. En même temps, elle connaissait la bibliothèque sur le bout des doigts, ce n'était donc pas un miracle pour elle. Elle allait s’asseoir sur le nouveau fauteuil en cuire au fond de la petite salle, lorsqu'une odeur familière lui chatouilla les narines. Elle connaissait ce parfum. Et le pire, c'est qu'elle ne connaissait qu'une seule personne qui en buvait à longueur de journée. Ça y est, sa journée allait sans doute s’éclaircir d'un seul coup. Et tout ça grâce à son meilleur ami. Arrivant par derrière, elle savait qu'elle allait le prendre par surprise. Ce qui l'a réjouissait déjà.

    " Bouh ! "

    Elle venait de lui faire peur, même si elle n'était pas tout à fait certaine que cela ai réellement bien marché. Dès que le beau brun se retourna, elle comprit qu'elle le dérangeait. Ça se voyait par son air furieux, et son regard qui en disait long. Tant pis, il ne lui en voudrait pas bien longtemps. Après tout, ça servait à ça les amis, non ?! Toute souriante, elle prit un cookie à son ami. Mon dieu que ça lui faisait du bien ! En plus, elle n'avait rien avalé, alors elle dégusta encore plus. Posant son livre sur la table, et son par terre, elle s’essaya sur les genoux de Caleb.

    " T'as piqué mon fauteuil, alors je te pique tes genoux. T'aurais pas quelque chose d'autre à me mettre sous la dent ? Je meuuuurss de faiiiimmm !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Ven 11 Nov - 4:22


Caleb E. Anderson ♔ Jamie L. Reynolds



Underco'







Caleb n’eut même pas le temps de placer un mot que Jamie s’installa sur lui automatiquement, déposa son sac par terre ainsi que son livre sur la table, prit un des cookies de Caleb et le croqua à pleine dent. Elle ne s’était pas gênée comme d’habitude, et puis c’était normal, ils étaient « meilleurs amis », donc il n’y avait pas de timidité entre eux ; ils se mettaient à l’aise. Jamie et Caleb s’étaient connus au début de leur entrée à l’université, deux personnes cultivées qui s’étaient appréciées tout de suite, comme un coup de foudre instantané sauf que ce coup de foudre avait été de l’amitié à ce moment là, or maintenant, Caleb avait fini par ressentir plus que cela. Après avoir passé plusieurs moments magiques ensemble, Caleb devenait de plus en plus jaloux du copain de Jamie. Il n’arrivait pas à croire qu’elle puisse sortir avec un mec comme ceci, Jamie et Alexandre c’était le jour et la nuit. En outre, il ne montrait pas ses sentiments à Jamie, il ne lui avouait pas, il ne lui disait pas la vérité, une vérité que Jamie ne saurait peut être jamais. Caleb n’appréciait guère Alexandre mais il ne disait rien à Jamie, il la conseillait seulement quand elle en avait besoin. Elijah n’avait qu’à avouer à Jamie ce qu’il ressentait comme ça, elle pourrait lui dire si cela était réciproque. Mais comme on dit, plus facile à dire qu’à faire. Il ne voulait pas avoir honte si ce n’était que lui qui l’aimait. Jamie était tout ce que Caleb avait de plus précieux…

Si la jeune femme était présente dans la bibliothèque en ce moment Caleb en déduisit qu’elle était arrivée en retard ce qui était rare d’ailleurs. Elle était très ponctuelle comme lui. Une autre raison qui expliquait cette déduction c’était que Caleb connaissait par cœur l’emploi du temps de Jamie. Il avait survolé la feuille où il y avait ses cours et avait retenu après deux lectures rapides. Ainsi, il pouvait la voir quand elle n’avait pas cours. Il savait aussi que quand elle avait beaucoup de devoir, elle venait dans cette bibliothèque. Parfois, il travaillait avec elle mais vu que leurs emplois du temps étaient assez incompatibles alors ils leur étaient difficiles de se voir tout le temps. Il aimait passer du temps libre avec la jeune blonde, il se sentait bien à ses côtés, il avait le sourire constamment. Quand il n’avait pas de nouvelle d’elle, Caleb était frustré et inquiet au cas où s’il lui était arrivé quelque chose. On pourrait croire que le jeune homme est collant or c’est totalement faux. Il n’est pas collant avec les gens car lui-même il n’aime pas ça. Pour lui, il faut qu’il voit d’autres personnes et pas toujours les mêmes, bien sur le cas exceptionnel était Jamie, elle, il pouvait la voir des heures et des heures sans s’en lasser.

-Je connais quelqu’un qui est arrivé en retard en cours ! suivit d’un rire ravageur. Humm non désolé, je n’ai que ces gâteaux, tu veux que j’aille t’acheter quelque chose de plus consistant ?

Il avait déposé son livre parce qu’il savait qu’il allait parler avec Jamie pour un petit moment, de toute façon ça ne le dérangeait pas ; et puis il pouvait lire tout en parlant à Jamie mais cette fois-ci il ne voulait pas afin d’admirer discrètement la jeune femme. Il prit un gros cookie. Il aimait tellement ce biscuit fourré de pépites de chocolat, c’était tellement bon et sucré, il prenait toujours le temps de savourer ce genre de cochonneries. Il en mangeait tous les jours et pourtant, il n’était pas gros, au contraire, il était bien musclé, mince, et athlétique. Et puis en général, les hommes maigrissent plus vite que les femmes et ce qui est un avantage pour eux car la plupart sont bien fainéants. Ils aiment rester devant leur télé, à regarder un match de foot, de basket ou baseball accompagné de bières, de pizzas ou d’un bol de pop corn. Mais Caleb n’aimait pas rester devant la télé cela l’énervait. Par contre, le jeune homme était plutôt ordinateur. Il faisait tout avec ; il surfait sur internet, commandait sur internet, regardait des films et surtout regardait ses séries sur internet. C’était un fan de séries, toujours aux dernières nouvelles de ses séries. Elles pouvaient être policières, fantastiques, dramatiques, comiques, tout y passait avec lui. Il ne pouvait pas s’en empêcher, c’était plus fort que lui. Malgré son emploi du temps chargé, il réussissait à faire tout ça sur internet.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Lun 14 Nov - 20:17

Caleb & Jamie
« (c) Lemon.Incest»



    Confortablement installée sur les genoux de son camarade, la jeune femme bascula légèrement sur le côté, avant de se retrouver les pieds en l'air de l'autre côté du fauteuil, tandis que son dos prenait appuis sur le dossier. Dans cette position, Jamie pouvait mieux apercevoir Caleb, puisqu'il se trouvait encore plus près de lui. C'était quelque chose très courant chez elle. Elle aimait être à l'aise avec ses amis proches. Et le beau brun en faisait parti. Elle était consciente de ne pas peser le poids d'une plume et pourtant, elle fit comme si de rien était. Après tout, elle n'était pas une jeune fille très " grosse ". Juste ce qu'il fallait, là où il fallait. Miss Reynolds jeta quand même un regard en direction de son meilleur ami. Pas de grimace en vue, c'était donc bon signe selon elle. Cela voulait sans doute dire qu'elle ne l'écrasait pas comme une crêpe, mais aussi que cela ne le dérangeait pas qu'elle prenne autant d'aise avec lui. En même temps, il devait avoir l’habitude. Jamie ne faisait pas ça avec tous les garçons. Non, elle n'était pas aussi dingue que ça. Seulement, elle aimait se sentir proche de Caleb, et surtout lui montrer à quel point elle tenait à lui. Bon, un peu spécial comme manière de lui montrer, mais il ne faut pas chercher à comprendre avec elle.

    Son meilleur ami venait de poser son livre sur la table basse située juste devant eux. Jamie ne put s'empêcher de sourire en le voyant faire. Parfois, Caleb gardait son livre et lui parlait en même temps. Choses qu'elle ne pouvait absolument pas faire. Lorsqu’elle était en pleine lecture, plus rien ne comptait autour d'elle. Même si sa jumelle Buffy se montrait, elle ne prenait même pas la peine de lui répondre. Mais passons. Caleb lui, savait faire plusieurs chose en même temps. Le jeune homme avait toujours ce genre de petites attentions envers elle. Et c'est ça qui la faisait craquer. Depuis quelque temps, notre belle blonde se demandait si elle ne ressentait pas plus que de l'amour envers lui. Et comme pour accompagner ses pensées, elle le fixa d'une façon qu'elle ne faisait pas souvent. Elle le regarda amoureusement, les yeux dans les yeux. Elle le faisait avec Alexandre, bien sur. Quoi qu'en ce moment, leur couple ne battait pas de l'aile. Mais ce n'était pas une excuse. Jamie aimait vraiment beaucoup Caleb. En amitié bien entendu. Bien entendu ...

    " C'est pas de ma faute, c'est Buffy qui m'a pas réveillé ... " répondit-elle en faisant une mine de chien battue, suivie d'une petite grimace digne d'une enfant de sept ans. " Non ça va aller t'inquiètes, je vais me contenter de tes super cookies ".

    La jeune étudiante en littérature fit un de ses plus beaux sourires. Elle savait à quel point le jeune Anderson adorait ses gâteaux. Alors elle avait dis ça plus pour l'embêter qu'autre chose en réalité. Certes elle avait faim, mais pas au point de piquer tout son déjeuner à son ami. Elle n'était pas comme ça. Elle lui fit un clin d'oeil, avant de terminer de manger le gâteau qu'elle lui avait piqué en arrivant. Jamie baissa la tête, honteuse des pensées qu'elle avait eu quelques instants plus tôt. Ne venait-elle pas de penser que Caleb pourrait être plus qu'un ami pour elle ? Si, mais or de questions de l'admettre. Si elle le faisait, cela voudrait dire qu'elle ne se sentait pas bien dans son couple. Et même si c'était un peu le cas, Jamie n'est pas du genre à baisser les bras. Alexandre a ses bons moments aussi, alors elle se concentra sur ceux-là. Et puis de toute manière, Caleb ne pouvait pas ressentir la même chose. C'était presque impossible du moins.

    " Tu sais Caleb, on s'est toujours bien entendus tous les deux. J'aime notre amitié, je tenais à te le dire. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Lun 14 Nov - 23:47


Caleb E. Anderson ♔ Jamie L. Reynolds



Underco'








Jamie avait continué à s’installer confortablement sur Caleb. Mais, le jeune homme ne laissa pas paraître ses sentiments même si il avait envie de rougir. Il avait appris à cacher certains de ses sentiments mais d’autres restaient difficiles à maîtriser bien évidemment. En changeant de position, la jeune femme s’était retrouvée encore plus près du jeune homme. Le cœur de Caleb s’accéléra un peu sans pour autant qu’il s’emballe à grande vitesse, il contrôla son pouls en respirant calmement. C’était une astuce pour les garçons quand il faisait face à des filles. Parfois, cela ne fonctionnait pas mais qui ne tente rien n’a rien. Ces derniers temps, plus Caleb voyait Jamie et plus il devenait jaloux, c’était automatique. Il rêvait d’être à la place d’Alexandre. Là, le jeune homme avouait qu’il était chanceux. Pour Caleb, c’était impossible que Jamie l’aime en amour car la façon dont elle regardait Alexandre, c'est-à-dire amoureusement, il n’avait aucune chance. Le petit ami de Jamie était et serait son copain et pour longtemps car la jeune femme n’était pas du genre à avoir des relations courtes. Quand quelqu’un lui plaisait vraiment cela se voyait. Mais à l’évidence, Caleb n’était qu’un ami aux yeux de Jamie, peut être que ce ne serait pas plus mal qui sait…

Jamie lui répondit avec un air de chien battu ; Caleb rigola en voyant cette petite tête. Quelque soit la grimace que la jeune femme faisait, elle était magnifique pour lui. Aucune n’autre fille ne pouvait égaler la belle blonde. Il aimait la voir quand ils étaient dehors, le vent levé. A ce moment là, il l’admirait, les cheveux au vent, quelques mèches bloquées au coin de sa bouche, les rayons de soleil illuminaient sa belle peau si douce, si fragile. Il en avait des frissons rien que d’y penser. Caleb n’aurait jamais cru qu’une fille prendrait autant d’importance à ses yeux, c’était inimaginable pour lui avant qu’elle n’arrive. Il s’était toujours focalisé sur les études et sa mère. Rien d’autre ne l’avait déstabilisé, perturbé, avant Jamie. Elle était la première. Elle enchaîna avec une phrase qui fit tilt au jeune homme. Elle lui parla de leur amitié mais si seulement elle savait ce qu’il ressentait pour elle, il était persuadé qu’elle le regarderait d’une autre façon.

- Euh…moi aussi je tiens à notre amitié Jamie…dit-il avec une hésitation.Hum, attend, je reviens.

Caleb partit et quitta la bibliothèque. Il était partit pour réfléchir mais pour aussi acheter quelque chose à manger à Jamie. Il savait que si elle ne s’était pas réveillée, elle devait avoir faim et les cookies ne lui suffiraient pas. Il se dirigea à la cafétéria. Etrangement, elle n’était pas remplie contrairement aux autres jours. En deux minutes il passa, il avait pris ce que Jamie aimait. Il connaissait ses goûts alimentaires. Il revint à la bibliothèque et rejoignit Jamie. Une fois arrivée devant elle, il lui tendit ce qu’il avait acheté. Cette courte balade lui avait permit de réfléchir. Il ne devait pas se trahir et ne devait montrer aucun autre sentiment à part l’amitié, il se devait cela. Il ne voulait pas gâcher l’amitié qu’il avait avec Jamie. Il la regarda d’un air, triste et amoureux. Il l’était c’était sur. Mais comme je vous l’ai dit, certains sentiments ne peuvent pas se cacher…


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Mar 15 Nov - 0:48

Caleb & Jamie
« (c) Lemon.Incest»


    La jeune étudiante commençait à bien connaître son meilleur ami. En faite, elle le connaissait surement mieux que personne. Ils passaient beaucoup de temps ensemble et de ce fait, elle apprenait à le connaître chaque jour un peu plus. C'est pourquoi ce matin-là, il lui paraissait étrange. Caleb semblait stressé, comme si quelque chose le hantait mais qu'il n'arrivait pas à lui en parler. Pourtant d’habitude, il ne se privait jamais pour lui parler. Et Jamie faisait toujours la même chose de son côté. La jeune Reynolds était un peu sceptique. Si ça se trouve, c'était elle son problème. Une parole déplacée, un acte manqué ... Bref, n'importe quoi qui aurait put le chagriner un peu. En silence, la jolie blonde essaya de se souvenir. Après quelques efforts, elle ne vit rien du tout lui revenir en tête. Ce n'était peut-être pas elle finalement ... Ou alors, ce n'était pas quelque chose qu'elle avait fait volontairement. Elle s'en serait rappelé sinon ! La Kappa Kappa Gamma commençait sérieusement à devenir psychopathe. Alors elle chasse toutes ses idées de sa tête, et se concentra sur Caleb.

    Lorsqu'elle se trouvait avec lui, Jamie se sentait tellement bien ! Tellement à l'aise, tellement heureuse ... Une amitié telle que la leur n'était pas donné à tout le monde. Mais en rencontrant le jeune homme, elle avait trouvé sa perle rare. Lorsqu'elle était dans les bras de son petit ami, c'était un peu la même chose. Ce n'était pas facile à avouer mais pourtant c'était le cas. Elle se sentait comme dans les bras d'Alexandre, oui. Alors imaginez que Caleb l'a prenne dans ses bras comme son petit ami le faisait ... Elle en tomberait surement à la renverse. Ses sentiments lui jouaient de très drôles de tour en ce moment. La preuve, Jamie ne savait plus du tout où elle en était. Elle était avec Alexandre et malgré tous ses faux pas, elle l'aimait toujours. Elle était folle amoureuse de lui, oui. Mais d'un autre côté, il y avait Caleb ... Il était tout le contraire de son petit ami. Doux, prévenant, attentionné ... Rare était les jeunes hommes comme ça. Si une fille arrivait à faire battre son coeur, elle serait surement la plus comblée. Mais depuis qu'elle le connaissait, il ne l’avait jamais vu avec une fille.

    " Euh, d'accord. "

    Tout à coup, il s'était levé, avait balancé deux ou trois mots comme quoi que leur amitié comptait aussi à ses yeux, puis avait filé. Jamie était un peu resté sur sa fin pour le coup. Il avait été si spontané et imprévisible, que la jeune femme n'avait pas du tout vu le coup venir. Le pire, c'est qu'il avait répondu à ses aveux très rapidement, comme s'il s'en fichait. Ses paroles et son geste la refroidit. Elle resta un moment immobile sans bouger, dans la même position qu'elle se trouvait lorsque Caleb était parti. Même son regard restait de marbre. Elle avait envie de pleurer, et de partir en courant en même temps. Elle était complètement perdue et lui, il se fichait d'elle comme deux chemises. Mais qu'est-ce qu'elle avait été conne d'imaginer leur relation plus parfaite qu'elle ne l'était maintenant ! Sans prier garde, elle ramassa ses affaires et se leva. Elle laissa les affaires de Caleb en plan. Il a dit qu'il reviendrait de toute manière, donc aucun problème. Sauf qu'elle ne comptait pas être là lorsqu'il le ferait. Il l'avait blessé, vraiment. Jamie avait les larmes aux yeux. Ils brillaient, n'attendant que le moment où elle allait craquer. A peine passé la porte d'entrée de la bibliothèque, qu'elle se cogna au jeune homme. Mais elle reprit très vite ses esprits, et en larme partit dans le couloir tout en lui disant :

    " Écoutes on se voit plus tard ok, là je dois y aller. Il faut que ... J'y vais. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   Mar 15 Nov - 4:46


Caleb E. Anderson ♔ Jamie L. Reynolds



Underco'







Caleb avait prit l’initiative de partir acheter quelque chose à manger pour Jamie. Il la connaissait bien et il savait ce qu’elle aimait. La jeune femme était la seule personne qu’Anderson connaissait aussi bien. Il était intéressé par la jeune femme. Elle était toujours souriante, pleine de joie et gracieuse. Il n’avait aucun reproche à lui faire. Bien sur tout le monde à des défauts. Jamie était une jeune femme sensible, fragile, surtout avec ses proches car si un étranger se comportait mal avec elle, elle vous répondait en un éclair. Cette sensibilité touchait énormément Caleb et cela le faisait fondre en plus. Il ne saurait dire ses défauts même s’il les connaissait car pour lui, ses qualités remportaient la victoire. Il y avait peu de choses péjoratives chez elle. Ah, que notre Caleb était amoureux, il voyait la vie en rose comme on dit. Il revenait de la cafétéria. Quand il ouvrit la grande porte de la bibliothèque. Il se heurta soudainement à Jamie. Elle était en pleure. Caleb ne comprit rien ce qui venait de se passer. Elle repartit en larmes. Cela toucha profondément le jeune homme. Il ne savait pas pourquoi elle était partie comme ça, sans aucune raison. Caleb hésita à la rattraper. Il ne voulait pas se trahir car si c’était lui, il serait allé la voir et l’embrasser mais il ne pouvait pas faire ça. Il ne pouvait pas être lui-même avec Jamie. Avec hésitation, il pliait et dépliait sur place rapidement ses genoux, ne sachant que faire. Peut être se trompait-il, il n’avait pas fait quelque chose de mal. Peut être que c’était encore cet Alexandre. Il finit par rattraper Jamie, il l’avait suivit du regard. Il courut à vitesse grand V malgré ce qu’il tenait dans ses mains, Jamie était plus importante qu’autre chose. Il réussit et se mit devant elle pour lui demander des explications.

-Que se passe-t-il Jamie ? C’est encore Alexandre ? Pourquoi tu pleures ? Je ne comprends rien, explique moi s’il te plaît !! Tu sais très bien que je n’aime pas te voir dans cet état.Il accompagna ses paroles par une caresse sur la joue de la jeune femme. Le geste de trop. Il retira rapidement et discrètement sa main en espérant que Jamie n’est pas vue cet acte « déplacé » pour lui.

Il la bombarda de question. Etre en froid avec Jamie, pour lui c’était inimaginable. Pour lui, il ne devait avoir aucune dispute entre eux. Il en était malade rien que d’y penser. Elle avait les yeux rouges. Caleb se dit *Jamie s’il te plaît ne me fais pas dire quelque chose que tu ne voudrais pas entendre…ce n’est pas le moment…ressaisit toit Caleb, ne montre pas ce que tu ressens pour elle à part l’amitié…quel con je suis, ça va être difficile puisque je l’aime en amour…* Voilà tout ce que Caleb était en train de se dire. Plein de pensées surgissaient dans sa tête. La seule chose qu’il espérait c’était qu’il ne se trahisse pas sinon s’en était fini pour lui. Il attendit patiemment la réponse de la belle blonde.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu viens lire ici ou tu évites quelqu'un ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-
Sauter vers: