AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Passion H. Warldof

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Passion H. Warldof   Mer 2 Nov - 22:27


“ Passion Heaven Wardof ”


© copyright

Some
Informations
Surnom ;; ton surnom Âge ;; 22 ans Date de naissance ;; 03 Mars 1989 Lieu de naissance ;; Madrid Origine ;;Espagnole Statut Social ;; En couple mais c'est TRES compliqué Sexualité ;; Hétérosexuelle (c'est plus que sûr) Études ;; Etudiante en Lettres ModernesCampus ;; Berkeley Fraternités ;;Alpha Omicron Pi Célébrité ;; Nina Dobrev

All my history


Bon...Alors, mon très cher "fiancé" m'a offert ce vulgaire carnet afin que je lui raconte ma vie passionnante en quelques lignes sous prétexte que j'arriverais certainement plus à me confier à une page blanche qu'à lui. Même un rocher y arriverait. Mais s'il y tient.


Chapitre 1 : Oh Seigneur, un ange tombé des cieux...

Oui, c'est comme ça que j'ai décidé d'intituler ma naissance. C'est comme ça c'est tout. Certains sont plus favorisés que d'autres. J'en fais partie.
Madrid...fin d'hiver glacial, 1989, une ravissante petite fille apparaît. Tout le monde est heureux, on fête son arrivée, elle est couverte de cadeaux, etc...En même temps, Maria et Pedro ont tout pour être heureux financièrement. Grand médecin, on ne mangeait pas que du pain le dimanche. Oh et puis, je vais surtout te passer les paragraphes sur le fait que j'étais heureuse, que j'avais tout ce que je désirais et qu'on était une famille unie à souhait.
Ah, je suis certaine que tu y as cru, n'est-ce pas ? Ce serait si beau de marquer ça pour résumer son enfance.
Malheureusement, la vérité est tout autre. Certes, j'ai bien eu ce que je voulais mais cela fait toujours plus plaisir quand ce sont vos parents qui vous l'offrent, pas votre nourrice. Absents, trop préoccupés par leur travail, j'aurai pu causer à un arbre habillée en rose fluo dehors quand ils rentraient du travail qu'ils ne m'auraient même pas vue. Ah oui, c'est triste...et je dois tout à ma nourrice, sans qui je n'aurai sans doute jamais eu d'amour.



Chapitre 2 : Il y a avait une chance sur mille que l'on se rencontre et pourtant...

Toujours ignorée de mes chers parents, la question de ma scolarité se posa bientôt. Alors, où allait-on pouvoir me mettre ? Pour faire bonne figure, il était évident que j'aille dans une école privée. Je n'allais quand même pas me permettre d'entacher leur réputation en allant traîner avec des gens de basse classe. C'est ce que mes parents pensaient. Quelle belle hypocrisie franchement. J'en suis dégoûtée. Ils me dégoûtent tout court d'ailleurs. Pour moi, c'était bien simple, j'y allais uniquement parce qu'on m'a obligée. Au début j'ai pensé à faire les quatre cent coups, à fumer en cachette ou bien sortir avec plein de garçons. Mais j'étais encore bien trop sage pour ça.
Jusqu'à ce qu'il arrive. Je me souviens encore de la première fois que je l'ai vu. Je le connaissais de nom puisque Monsieur s'était fait une belle réputation. Fêtard, buveur, coureur de jupons....mais moi je n'y croyais pas vraiment. A la seconde où je l'ai vu, je n'ai pas pu résisté, il fallait que j'aille le voir.

Alexandre est devenu mon meilleur ami. Il y avait enfin quelqu'un qui me comprenait. Quelqu'un qui avait été abandonné par sa famille lui aussi et qui cherchait de l'affection sous ses airs de macho. Il a été tout pour moi, et je ne m'imaginais plus sans lui. Nous avons fait les quatre cent coups, des choses que je n'oserais même pas répéter, même dans ce stupide carnet. Il comblait la partie vide de mon coeur, et tout le monde savait que nous ne pouvions être l'un sans l'autre. Cela ne nous empêchait pas de sortir avec d'autres personnes, et nous en jouions. Nous adorions nous rendre jaloux l'un l'autre, même si nous n'étions qu'amis.
Ami...ce terme a vite été balayé de ma mémoire. Comment veux-tu entretenir une amitié avec une personne comme ça ?



Chapitre 3 : A very very undeniable attraction

Les années passèrent et il devint beau à damner les dieux. Je ne pouvais pas m'imaginer autre chose que notre amitié fusionnelle et pourtant, il y a de nombreuses fois où je me suis retenue très fortement pour ne pas succomber. Et bien sûr, cela arriva.
Au cours d'une soirée bien arrosée, tout a dérapé. Je me pose souvent la question de savoir comment cela aurait-il pu être si ça ne s'était pas passé ? Mais c'était tellement évident. Et c'était le premier, ce qui n'est absolument pas négligeable.
Nous n'avons pas eu besoin de nous parler pour se comprendre. Nous avons continué à nous voir et à passer du bon temps.

La jalousie a grandit au fur et à mesure et nous savions que nous étions solides et inséparables. Alors, me promener au bras d'autres hommes étaient jouissif car je savais que je le rendais fou. On jouait au même jeu qu'avant mais puissance 10.

Mais pourquoi donc y a t-il fallu que je sois la seule à ressentir ce qui me semblait normal ? Je suis tout bêtement tombée amoureuse de lui, à un tel point que je ne pouvais plus tenir. J'ai été obligée de lui avouer. Mais je suis tombée de 10 étages, me suis pris un mur en briques en pleine face, me suis fait enfoncer un pieux dans le coeur quand il m'a répondu qu'il n'éprouvait pas la même chose. C'était impossible. Pas lui. Pas comme ça.

Une longue descente aux enfers...C'est ce qu'il m'a joliment réservé. C'était trop tard, il ne pouvait plus rien faire. Je m'en foutais de tout et je me suis mise à boire et à coucher avec n'importe qui. Je voulais retrouver cette sensation que j'avais avec lui. Mais j'en ai essayé beaucoup, aucun n'a su. Il n'y a que lui, lui et uniquement lui. Je ne peux pas croire qu'il n'ait rien ressenti pour moi. S'il me regardait dans les yeux aujourd'hui et qu'il m'avouait que jamais il n'a été amoureux de moi, je lui jure que la minute d'après, je ne serais plus de ce monde.



Chapitre 4 : Parce que tout a une fin...

J'aurai tout donné pour le voir sourire à nouveau. Car son extérieur souriait, mais je savais bien qu'à l'intérieur, c'était le chaos. Je me suis rendu compte que je devais l'aider parce que même si ça n'était pas réciproque, c'était ça l'amour. J'ai tenté par tous les moyens de le ramener à celui qu'il était mais il n'a rien voulu entendre. Une si belle relation gâchée à cause de ses putains de sentiments. Je me sens tellement coupable, de l'avoir aimé, et je suis triste pour lui de ne pas avoir ressenti la même chose.

Quelque chose en moi s'est déclenché. Je devais faire comme lui. Si je ne pouvais pas l'aider, je devais essayer de comprendre sa douleur comme je pouvais. Alors, à l'extérieur, on sourit, on dit que ça va, on s'investit même dans ses études. Et on y prend goût peu à peu. On rencontre même des gens. Tout de suite, tu as été là pour moi, tu as exaucé le moindre de mes souhaits et tu m'aimes comme un fou. Je l'avoue, j'essaie vainement de ressentir la même chose mais l'amour m'a brisée une fois, je ne suis pas sûre de pouvoir réussir un jour avec un autre que lui. De toute façon, cela ne lui a pas fait grand chose, c'est pour ça que je suis resté avec toi.

Nos chemins se sont séparés et aujourd'hui, je suis encore avec toi. Mais je ne l'ai pas oublié. Je n'y arrive pas, il est là, dans mon coeur, dans mes veines, c'est ma drogue. Je ne suis pas cela pour lui et je le sais bien. Mais la chance tournerait-elle enfin ?
Surtout depuis que je l'ai aperçu le coeur brisé par cette Jamie chérie parce qu'elle était avec son meilleur ami. "Rassure-toi Alex, tu ne sais pas que l'amour entre meilleurs amis est impossible ?" lui ai-je dit. Nous avons été boire ensemble et je l'ai écouté attentivement parler de cette fille qui était tout pour lui. Il ne peux s'imaginer le nombre de sentiments que j'ai eu en même temps. J'avais une petite chance de le récupérer. Soit je jouais la fille gentille et compréhensive ou alors je lui en faisais voir de toutes les couleurs. Dilemme....

Alors c'est bon ? Je me suis assez confiée ?

Après avoir fini d'écrire, Passion se lève en direction de sa cheminée, regarde attentivement son récit, le relit plusieurs fois, et le jette au feu.

Little Quizz

Ton pire défaut ;; Possessive
Ta meilleure qualité ;;Persuasive
Tes phobies ;; Que l'on ne m'aime pas
Tes fantasmes ;; Il s'appelle A....
Ton grand secret ;; Bien essayé !
Une particularité ;; Un pendentif dont je ne me sépare jamais...
Jour ou nuit ;; Nuit bien entendu...
Nutella ou beurre de cacahouète ;; Nutella dieu
Chaud ou froid ;; Chaud
Chat ou chien ;; Chien
Pluie ou neige ;; Neige
Pop ou rock ;; Rock

Behind the screen
Prénom/Pseudo ;; Océane
Âge ;; 20 ans
Fréquence de Connexion ;; 5/7
Comment es-tu arrivé(e) ici ;; Par un partenariat d'un partenariat d'un partenariat ^^
Code du règlement ;;Ok by Lou
Un dernier mot ;;J'arrive Smile




Dernière édition par Passion H. Warldof le Jeu 3 Nov - 19:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Mer 2 Nov - 22:28

Bienvenue parmi nous! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Mer 2 Nov - 22:31

Bienvenue Passion, cruelle enleveuse de vertue, petite cochonne *ok j'arrête le délire*

Heureux de te voir parmi nous (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Mer 2 Nov - 23:08

    Bienvenue parmi nous !!
    Bonne chance pour la suite de ta fiche, hésites pas en cas de besoin love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Mer 2 Nov - 23:11

Bienvenue parmi nous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Mer 2 Nov - 23:42

Bienvenue parmi nous =)
Comme tu la dis ma jolie jumelle, si tu as des questions nous sommes là ^^
Et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Lou Saphira N. Cohen
ϟ LOU
Cacahuète♥
avatar

★ TON PRÉNOM : Anne Laure
★ DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2011
★ MESSAGES : 735

MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Jeu 3 Nov - 1:26

Bienvenue parmi nous jumelle de VAVA Very Happy love
Bonne chance pour ta fiche, & si tu as besoin, nous sommes là Smile

_________________

Paradise
J'ai pas demandé à ce que ça se passe comme ça, j'ai pas demandé à t'aimer. Si tu savais combien j'aimerais revenir en arrière et rester la fille que tu aimais bien, la fille avec qui tu aimais passer du temps. Ton amie, cela devrait toujours être ainsi, qu'on soit des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Jeu 3 Nov - 13:40

Merci à tous
Ma fiche sera terminée cette après-midi
Revenir en haut Aller en bas
Lou Saphira N. Cohen
ϟ LOU
Cacahuète♥
avatar

★ TON PRÉNOM : Anne Laure
★ DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2011
★ MESSAGES : 735

MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Jeu 3 Nov - 13:41

D'accord Smile

_________________

Paradise
J'ai pas demandé à ce que ça se passe comme ça, j'ai pas demandé à t'aimer. Si tu savais combien j'aimerais revenir en arrière et rester la fille que tu aimais bien, la fille avec qui tu aimais passer du temps. Ton amie, cela devrait toujours être ainsi, qu'on soit des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Jeu 3 Nov - 20:00

Terminée timide
Revenir en haut Aller en bas
Lou Saphira N. Cohen
ϟ LOU
Cacahuète♥
avatar

★ TON PRÉNOM : Anne Laure
★ DATE D'INSCRIPTION : 14/07/2011
★ MESSAGES : 735

MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   Jeu 3 Nov - 20:06


J'ai l'honneur de t'annoncer que tu es validé(e) ! Maintenant que tu fait partie des membres à part entière, tu peux faire ce que tu veux, du moins presque. Cependant tu pourrais commencer par compléter tous les champs de ton profil si ce n'est déjà pas fait et ensuite par faire ta fiche de liens ainsi que ta fiche de topics. Tu peux également avoir ta chambres ou ton habitation mais il y a aussi beaucoup d'autres demandes. En tout cas, nous te souhaitons une bonne continuation sur UCLA et n'hésites pas si tu as la moindre question !
COPYRIGHT ★ CSS BY DUMAX (BUFFY J. REYNOLDS)


N'oublie pas la demande pour la fraternité Very Happy

_________________

Paradise
J'ai pas demandé à ce que ça se passe comme ça, j'ai pas demandé à t'aimer. Si tu savais combien j'aimerais revenir en arrière et rester la fille que tu aimais bien, la fille avec qui tu aimais passer du temps. Ton amie, cela devrait toujours être ainsi, qu'on soit des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passion H. Warldof   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passion H. Warldof
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - VIE ÉTUDIANTE - :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers acceptés-
Sauter vers: